Le 400 - Brive - Coworking, image, médias et numérique - Location de bureaux, studios radio/TV et Tiers Lieu


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

France Inter : Nagui et Laure Manaudou critiquent les gamers!

Rédigé le Lundi 27 Octobre 2014 à 14:00 | Lu 503 fois modifié le Jeudi 30 Octobre 2014


Depuis quelques temps les gamers sont pris pour cible par une frange des médias dite "bien pensante". Essayons dans ces lignes d'ouvrir le débat.


Mais pourquoi tant de haine ?

Quand les grands médias s'en prennent à toute une communauté, nous nous pensons revenus à l'époque de la chasse aux sorcières! Nous connaissons tous les habituels clichés sur les jeux-vidéo qui rendent violent, dépressif, impuissant mais depuis quelques semaines, les grands médias ajoutent leurs pierres à l'entreprise de diabolisation du jeu vidéo par le biais de Canal+ et France Inter. Et c'est toute une communauté, de plus en plus large, qui est visée!

Procédons à un bref récapitulatif des faits: à la fin du mois d'août dernier, les gamers ont été particulièrement critiqués par une chroniqueuse dans Le Grand Journal. Après un tollé reçu en réponse de la part de la communauté des gamers, c'est avec maladresse qu'Antoine de Caunes s'est excusé en direct lors de l'émission suivante. Nous pensions l'incident clos...
Mais quelques semaines plus tard, c'est au tour de Nagui et de son invité Laure Manaudou de s'en donner à coeur joie sur France Inter en fustigeant la chroniqueuse venue parler de la pratique de l'e-sport, la compétition de jeu vidéo à haut-niveau. 
Sont alors ressorties les répliques et critiques habituelles destinées au vilain petit canard qu'est le jeu vidéo aux yeux des grands médias: "Addiction aux vidéo des gens qui jouent aux jeux-vidéos", "un sous genre comique", "il faut vraiment rien à voir à foutre de sa vie", "une désolation totale", "je n'en veux pas de ce monde". Des mots très forts sans aucune argumentation !

Alors si il est vrai que des jeux réservés aux majeurs comme Grand Theft Auto, Carmageddon, Doom, Manhunt ou encore le récent The Evil Within sont d'une extrême violence, d'autres sont au contraires destinés à tous. Super Mario Bros, The Legend Of Zelda, Rayman ou encore Pokemon sont des étendards du jeu vidéo que suivent les plus férus depuis leur tendre enfance. Et il n'a jamais été prouvé qu'incarner un plombier moustachu sautant sur des tortues ait donné des vocations meurtrière à notre jeunesse... Alors pourquoi tant de haine? A l'image de certains cinémas de genre, des jeux de rôles, des comics book ou encore du hard rock, le jeu vidéo restent dans la cibles des médias et des autorités bien pensantes comme Familles de France... Car il bien plus simple de voir la paille dans l'oeil du voisin que la poutre que l'on a dans le sien. 

Pourquoi critiquer la communauté des gamers  ?

La question est posée...Si jouer est de l'ordre du plaisir par procuration voir par "paresse", comme le semble l'annoncer les protagonistes de l'émission , la réponse de la communauté des gamers ne s'est pas fait attendre :
"Ah c'est pas pareil dans les sports ? Regarder un match de foot est un énorme plaisir pour certains et ça pourrait sembler bête... Pourquoi ne vont-ils pas jouer au foot eux-mêmes au lieu de regarder des équipes jouer ?" 

Si l'on connaissait l'aberration de Laure Manaudou pour les jeux vidéo (pour rappel, l'ancienne championne de natation avait donné au jeu vidéo la responsabilité des actes de Mohamed Merad), celle de Nagui est plus surprenante lorsque l'on pense que ce dernier avait réalisé de nombreuses pubs pour la Nintendo 3DS. Il s'est d'ailleurs excusé depuis. Pour Canal +, il semble bien facile d'oublier que c'est une chaîne qui diffuse une émission entière traitant des jeux vidéos. Quant aux autres, il ne faut pas oublier qu'on ne critique jamais aussi bien que lorsque l'on critique ce que nous ignorons. Critique, peur ou buzz? 

Du côté des médias, nous préférons retenir la réponse de Julien Chièze, fondateur de Gameblog qui aura le mérite d'apporter une véritable réflexion sur le débat. Le jeu vidéo n'est pas un monde réservé aux adolescents et aux brutes, c'est un média jeune en plein essor, apportant de nouveaux axes de réflexion et un traitement artistique et peut-être que les autres médias, bien installés, voient en son émergence une forme de menace... Car il faut pas oublier que lorsque l'on joue aux jeux vidéo, on ne regarde pas la télévision et l'on n'écoute pas la radio. 

Alors, qu'en pensez-vous ? Le débat est (re)lancé et n'est pas prêt de s'achever....

Et ce débat, nous vous invitons à le poursuivre dans nos studios autour d'un bon café! 

Source

http://hitek.fr


 

#ActuellementAu400 | Tiers Lieu by Le 400 | Les services | Usager | Presse | Les Chroniques




#ilEtaitUneFois - Une nouvelle salle de 100m2 pour vos réunions et vos projets audiovisuels

La nouvelle salle de 100 m2 du 400 est ouverte. Pouvant réunir de 40 à 90 personnes selon la configuration, cette nouvelle salle modulaire peut accueillir toute sorte de réunion, soirée ou encore tournages, répétitions... Plusieurs services peuvent également s'y greffer comme la captation de la réunion et la diffusion en facebook live ou la mise en place d'un studio de réalité virtuelle avec les jeux de votre choix.