Le 400 - Brive - Coworking, image, médias et numérique - Location de bureaux, studios radio/TV et Tiers Lieu


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La montagne - Le tiers-lieu a ouvert ses quatre espaces de travail et pourra accueillir jusqu’à 20 co-workers

Rédigé le Mercredi 19 Avril 2017 à 09:21 | Lu 469 fois modifié le Mercredi 19 Avril 2017


Conférences, visites guidées et ateliers découverte… Le 400 a dévoilé au public ce qui se cache derrière ces chiffres.


«C'est une causerie, alors causons ! » Au micro, des amoureux du tiers-lieu sont là pour poser des mots sur un terme qui reste encore inconnu pour beaucoup. « C'est un endroit favorable à l'éclosion d'idées, un espace hybride entre la maison et le bureau, lance l'un des trois invités du jour, Pascal Desfarges, « passionné voire fanatique des tiers-lieu. Tout le monde peut entrer, apprendre des autres et apprendre à tout le monde ».

Nantais à la tête d'une société de conseil qui accompagne les territoires vers la création de ces nouveaux espaces de travail, Pascal Desfages était aux côtés de celle qui a fait naître le projet briviste du même type ; Karine Machat. Vendredi matin, c'est au Café, l'un des quatre spots du 400 ( lire encadré), que la série de conférences et d'ateliers organisés sur deux jours s'est lancée.

Si d'une même voix, les trois interlocuteurs de cette première « causerie » de la matinée s'accordent pour qualifier de laboratoire expérimental des lieux similaires au 400, chacun y va de son grain de sel. « Il y a l'idée de création de lien, l'envie de réinventer la notion de cercle », témoigne Baptiste Ridoux, de la Quincaillerie numérique. « La notion de bien commun est fondamentale. C'est une communauté d'individus qui partagent des choses, des valeurs », ajoute Marie-Laure Cuvelier, co-gérante de la coopérative Tiers-lieu. Un « acte militant, politique au sens noble du terme », qui a pour vocation première de faire de l'humain un moteur à bonnes idées. Cette fourmilière en devenir, Karine Machat la chouchoute. « Ici, tout est à louer. L'espace de co-working est intéressant pour le freelance, le télétravail. Nous avons des espaces qui peuvent aussi servir pour des réunions lorsqu'on travaille à domicile, mais qu'on ne veut pas y recevoir ses clients ».

Pour faire vivre son « écosystème », la Briviste ne manque pas d'envie et d'idées. Peut-être aussi nombreuses que le nom choisi à ce nouveau tiers-lieu.
Caroline Girard

http://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde/emploi/innovation/2017/04/16/le-tiers-lieu-a-ouvert-ses-quatre-espaces-de-travail-et-pourra-accueillir-jusqua-20-co-workers_12367263.html http://www.lamontagne.fr/brive-la-gaillarde/emploi/innovation/2017/04/16/le-tiers-lieu-a-ouvert-ses-quatre-espaces-de-travail-et-pourra-accueillir-jusqua-20-co-workers_12367263.html


#ActuellementAu400 | Tiers Lieu by Le 400 | Les services | Adhésion | Presse | Les Chroniques




Offre de stage rémunéré urgente - Concepteur de livre interactif H/F basé au 400

La maison d'édition Gaut & Senon est spécialisée dans la production de contenus pour enfants.
En juillet 2016 une nouvelle collection jeunesse est sortie ! Cette dernière met en scène Thérébentine, une jeune fille malicieuse, dans une BD sans texte. Le tome 1 est commercialisé et sera bientôt suivi d'autres, en cours de conception.