Le 400 - Brive - Coworking, image, médias et numérique - Location de bureaux, studios radio/TV et Tiers Lieu


Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

La montagne - Le tiers-lieu a ouvert ses quatre espaces de travail et pourra accueillir jusqu’à 20 co-workers

Rédigé le Mercredi 19 Avril 2017 à 09:21 | Lu 591 fois modifié le Mercredi 19 Avril 2017


Conférences, visites guidées et ateliers découverte… Le 400 a dévoilé au public ce qui se cache derrière ces chiffres.


«C'est une causerie, alors causons ! » Au micro, des amoureux du tiers-lieu sont là pour poser des mots sur un terme qui reste encore inconnu pour beaucoup. « C'est un endroit favorable à l'éclosion d'idées, un espace hybride entre la maison et le bureau, lance l'un des trois invités du jour, Pascal Desfarges, « passionné voire fanatique des tiers-lieu. Tout le monde peut entrer, apprendre des autres et apprendre à tout le monde ».

Nantais à la tête d'une société de conseil qui accompagne les territoires vers la création de ces nouveaux espaces de travail, Pascal Desfages était aux côtés de celle qui a fait naître le projet briviste du même type ; Karine Machat. Vendredi matin, c'est au Café, l'un des quatre spots du 400 ( lire encadré), que la série de conférences et d'ateliers organisés sur deux jours s'est lancée.

Si d'une même voix, les trois interlocuteurs de cette première « causerie » de la matinée s'accordent pour qualifier de laboratoire expérimental des lieux similaires au 400, chacun y va de son grain de sel. « Il y a l'idée de création de lien, l'envie de réinventer la notion de cercle », témoigne Baptiste Ridoux, de la Quincaillerie numérique. « La notion de bien commun est fondamentale. C'est une communauté d'individus qui partagent des choses, des valeurs », ajoute Marie-Laure Cuvelier, co-gérante de la coopérative Tiers-lieu. Un « acte militant, politique au sens noble du terme », qui a pour vocation première de faire de l'humain un moteur à bonnes idées. Cette fourmilière en devenir, Karine Machat la chouchoute. « Ici, tout est à louer. L'espace de co-working est intéressant pour le freelance, le télétravail. Nous avons des espaces qui peuvent aussi servir pour des réunions lorsqu'on travaille à domicile, mais qu'on ne veut pas y recevoir ses clients ».

Pour faire vivre son « écosystème », la Briviste ne manque pas d'envie et d'idées. Peut-être aussi nombreuses que le nom choisi à ce nouveau tiers-lieu.
Caroline Girard


#ActuellementAu400 | Tiers Lieu by Le 400 | Les services | Usager | Presse | Les Chroniques




#ilEtaitUneFois - Une nouvelle salle de 100m2 pour vos réunions et vos projets audiovisuels

La nouvelle salle de 100 m2 du 400 est ouverte. Pouvant réunir de 40 à 90 personnes selon la configuration, cette nouvelle salle modulaire peut accueillir toute sorte de réunion, soirée ou encore tournages, répétitions... Plusieurs services peuvent également s'y greffer comme la captation de la réunion et la diffusion en facebook live ou la mise en place d'un studio de réalité virtuelle avec les jeux de votre choix.